S.P.R.O. - SIREUIL
S.P.R.O. - SIREUIL

Les perruches américaines

Toui Aymara

 

Les petites perruches du genre Psilopsiagon appartiennent à la famille des psittacidés. Il existe deux espèces :

·                    Psilopsiagon aymara (anciennement Bolborhynchus aymara), appelée également Toui aymara ou perruche à capuche grise.

·                    Psilopsiagon aurifrons, appelée aussi Toui à bandeau jaune ou Perruche des montagnes ou bien encore Perruche citron.

·                     

On trouve la Toui aymara au Nord-Ouest de la Bolivie et au Nord-Ouest de l’Argentine

On trouve la Toui à bandeau jaune au Pérou.

Le poids des Toui varie de 45 à 65gr et leur taille est d’environ 18cm.

La Toui aymara présente un plumage vert, le front, le dessus et l’arrière de la tête, la nuque, les lores sont de couleur gris noir ; les joues, le menton et la gorge sont gris blanc.

L’abdomen, jusqu’au cloaque est d’un gris bleuâtre. On remarque quelques traces de jeune sur les flancs. L’iris est brun. Les pattes et le bec sont de couleur chair pour le mâle. Chez la femelle, le bec et les pattes sont gris argenté et le plumage est gris noir et plus terne.

En raison d’un caractère un peu querelleur, chaque couple devra être logé seul dans une cage.

La ponte peut débuter en mai, elle pourra être de 5 à 6 œufs, même parfois jusqu’à 10 ou 11 œufs, le mâle nourrit la femelle et si la température descend, il la rejoint dans le nid pour la réchauffer et réchauffer les petits. La couvaison dure 20 à 22 jours. Les 1ères plumes des jeunes apparaissent à 3 semaines.

Un bon mélange de graines comprenant différents millets, de l’alpiste, de l’avoine, du riz paddy, du niger, du chènevis et des baies de sorbier leur convient. Elles apprécieront également du millet en grappes, des branches fraîches avec des bourgeons. Ne surtout pas oublier les fruits, légumes, graines germées ainsi que de la pâtée aux œufs mélangée avec des fruits.

Toui à bandeau jaune

 

-          Touï Catherine

 

Le Toui Catherine (Bolborhynchus lineola) est une perruche d’environ 16cm assez trapue. Elle appartient à l’ordre des psittaciformes, à la famille des psittacidés et au genre Bolborhynchus ; il existe une sous-espèce, Bolborhynchus lineola tigrinus.

Elle est originaire d’Amérique centrale (Mexique, Panama, Colombie) et du Pérou.


Sa coloration générale est verte avec un effet rayé sur les parties inférieures produit par la bordure noire des plumes. Les rectrices centrales du mâle sont presque entièrement noires tandis que cette couleur ne concerne que moins de la moitié de la surface de ces plumes chez la femelle. Il n'y a qu'un moyen d'être certain du sexe d'un oiseau, c'est de le déterminer par l'ADN. Il est possible de se baser sur le nombre de plumes noires (uniquement chez les variétés vertes ou bleues) présentes sur les épaules, les rectrices centrales et les rémiges. En effet, les mâles, en général, en possèdent davantage. Le seul dimorphisme, s'il y en a, est morphologique, car même s'il n'est pas rare de trouver des mâles plus calmes que des femelles et vice et versa, cela n'est pas un critère suffisant pour marquer la différence. Souvent, les mâles sont plus gros (le bec aussi est plus important), mais la taille ne suffit pas non plus. Chez les variétés lutino, crémino et ailes grises, le sexage ADN est indispensable pour connaître le sexe de l'oiseau.

 Le Toui Catherine est naturellement doté d'un caractère calme, doux. Chaque geste est reproduit avec la plus grande des précautions, des prudences et des douceurs. Elle est aussi connue pour s'apprivoiser sans grande difficulté, bien que la patience soit la clef du succès. Elle préfère grimper que voler ; elle excelle en tous genres d'acrobaties. Une cage de 80 cm x 50 cm x 1m est très bien mais si vous pouvez vous permettre plus grand c'est encore mieux. Ils consomment un mélange de graines pour perruches (avec fruits et légumes).

 Vous leur servirez régulièrement de la pâtée aux œufs, des fruits et des légumes qu'ils adorent. Les fruits et légumes conseillés sont les pommes, les poires, les pêches, les oranges, le raisin coupé en deux, les bananes, les figues, les kiwis, les ananas, les fraises, les framboises, les bleuets, les cerises, les mangues, les melons, le céleri, les épinards, le brocoli, les poivrons, les carottes, la luzerne, les aubergines, la chicorée, les petits pois, les feuilles de pissenlit, le maïs, les courgettes, la citrouille, les patates sucrées et les tomates. Ils aiment aussi le pain complet séché, les pommes de terre cuites, le riz, les pâtes cuites, le gruau, les céréales, les œufs. Pour le millet, vous pourrez lui en donner ½ grappe tous les jours durant quelques semaines. Ensuite vous pourrez utiliser le millet pour le récompenser lorsque vous jouez avec lui. Un os de seiche devra être disponible en tout temps et puisque le Toui Catherine boit beaucoup, vous devrez changer son auget régulièrement avec de l'eau à la température de la pièce. Si son menu quotidien est composé de moulée, ne lui donnez pas de vitamines, sinon saupoudrez-en légèrement ses fruits, légumes ou millet une fois par semaine.

La ponte est de 4 à 5 œufs. L'incubation est de 22-23 jours et la femelle sera seule à couver les œufs. Durant ce temps le mâle se montre très actif, il nourrira la femelle et les poussins. Les oisillons quitteront le nid à 38 jours et seront indépendants à 6 semaines.

La couleur naturelle du Toui Catherine est vert mais plusieurs mutations sont possibles pour cet oiseau: bleu, cobalt, mauve, vert foncé, vert olive, albino, lutino, crémino, edged...

(Voir dossier « mutation »)

 

-          Touï céleste (perruche moineau à lunettes)

 

C’est une charmante petite perruche à queue courte, mesurant 12 à 13cm et ne pesant pas plus de 24 à 28gr.

Elle appartient à l’ordre des psittaciformes, à la famille des psittacidés et au genre Forpus.

La forme nominale du Toui céleste (Forpus conspicillatus conspicillatus) est de couleur vert foncé avec le front, la gorge et les joues plus clairs et brillants. Le mâle possède un cercle oculaire bleu cobalt qui se prolonge derrière l’œil. Le croupion et les rémiges primaires sont bleu foncé, les rémiges secondaires sont bleu plus clair. La femelle est d’un vert plus jaunâtre et les zones bleues du mâle restent vertes chez elles.

Il existe deux sous-espèces, le Forpus conspicillatus metae et le Forpus conspicillatus causae.

L’habitat naturel du Toui céleste est l’Est de Panama, le Nord et le Centre de la Colombie.

Cette petite perruche  est de nature assez calme et ne pose aucun problème d’agressivité avec ses congénères. Il est donc possible de loger plusieurs couples ensemble (plus de deux !) à condition de prévoir au moins un mètre cube par couple.

La ponte est de 3 à 6 œufs et l’incubation est de 20 à 22 jours.

Les petits resteront 4 à 5 semaines au nid.

Un mélange pour euphèmes leur convient parfaitement. Mettre un bloc d’argile à leur disposition.

Pour stimuler la reproduction, leur donner de la pâtée sèche et des graines germées. De la pomme et des carottes râpées pourront être mélangées à la pâtée.

(Voir dossier « mutation »)

 

Pyrrhuras et aratingas

 

 

Les conures sont toutes en Annexe II de la Convention de Washington. Cela veut dire qu’aucune espèce n’est hors de danger : toutes sont plus ou moins sujettes à une probable disparition !

Le genre Aratinga est l’un des groupes les plus importants dans la famille des psittacidés. On y trouve une grande variété de couleurs et de tailles, mais la couleur verte est prédominante.

 

 

Conure de molina et mutations

-    

-       

 

La Conure de Molina ou Conure à joues vertes (Pyrrhura molinae) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae. Cet oiseau mesure environ 26 cm et son poids est d’environ 70 grammes. Son espérance de vie en captivité peut aller jusqu’à 30 ans.

Son plumage présente une prédominance verte, en particulier les joues d'où un des noms attribués à cette espèce. Sa poitrine arbore des écailles caractéristiques de couleur brun foncé et doré clair. Le front, la calotte, la nuque, le bec et les pattes sont noirs. Les rémiges sont bleues et la queue rouge. Les cercles oculaires sont blancs et les iris marron.C’est un oiseau originaire d’Amérique du Sud. On le retrouve plus précisément au Brésil, en Bolivie et en Argentine. Dans la nature, cet oiseau vit dans les forêts et est généralement aperçu en larges bandes au sommet des arbres. Il n'est pas rare d'en voir des groupes de vingt ou plus. Ils se nourrissent principalement de graines, de baies, de fruits, de noix, de végétations diverses et d’insectes.

La Conure de Molina est subdivisée en cinq sous-espèces très proches se différenciant par l'étendue plus ou moins importante des écailles, par une coloration verte plus ou moins intense et par leur distribution :

  • Pyrrhura molinae molinae dans les forêts primaires de l'est de la Bolivie ;
  • Pyrrhura molinae phoenicura dans le centre-ouest du Mato Grosso au Brésil et dans le nord-est de la Bolivie ;
  • Pyrrhura molinae sordida (la forme hypoxantha existe à l'état naturel au sein de cette sous-espèce) dans le sud-est du Mato Grosso ;
  • Pyrrhura molinae restricta dans les régions de Palmaito et de Chiquitos en Bolivie ;
  • Pyrrhura molinae australis dans le nord-est de l'Argentine.

Les conures à joues vertes sont des petits êtres affectueux mais ont la réputation d’être bruyants et surtout malpropres ;de nature énergique, ils ont un grand besoin de bouger. Ce sont d’habiles grimpeurs et de fervents mâchouilleurs. Son alimentation se compose d’un mélange de graines pour petites perruches. Pour compléter, leur donner des graines germées, fruits et légumes, suppléments en minéraux et vitamines (et pâtée aux œufs) en période de mue et de reproduction, os de sèche, blocs minéraux, fruits séchés, pousses fraiches, graines mi-mûres, etc.

Les Pyrrhura molinae se reproduisent en volière comme en boxe de reproduction (au moins 1 mètre sur 1 mètre). Le nid mesure 25x25x40 cm au minimum avec un trou de vol de 6 cm. Il faudra mettre dans le nid un lit de copeaux de bois. La maturité sexuelle des conures à joues vertes intervient après leur 1 an. Le nombre d'œufs est de 6 à 8 avec une ponte à intervalle de 2 jours. L’incubation dure entre 21 et 24 jours. Le mâle nourrit la femelle. Dès que le nid est placé, le mâle l'inspecte et incite la femelle à venir visiter. Ils y passent leurs nuits. La femelle reste de longs moments dans le nid à gratter les copeaux.

(Voir dossier « mutations »).

 

-          Conure à ventre rouge (perlata)

 

Cette espèce mesure environ 24 cm et pèse environ 90gr.

Cet oiseau vit à l'origine dans les forêts primaires très denses, souvent humides. Il s'est toutefois adapté à certains milieux déforestés. Il habite dans une aire restreinte du nord du Brésil comprise entre le fleuve Amazone au nord du Mato Grosso jusqu'aux fleuves Rio Madeira et Tapajos.

Comme les autres conures du genre Pyrrhura, l'adulte présente un dessin écailleux caractéristique. Sur un fond marron, celui-ci est constitué d'écailles rouges. L'ensemble couvre une grande partie de la tête, le dos et la poitrine. Les plumes des joues et la gorge présentent des reflets bleu ciel. Les culottes sont gris bleu azur et les rémiges bleues. Les cercles oculaires blancs sont très marqués. Les iris sont bruns. Le bec est noir avec une cire bien développée. Les pattes sont gris-roses (noires chez le juvénile). Le juvénile présente un plumage à dominante verte avec la tête brun à reflets azurs. Les dessins écailleux caractéristiques du genre marquent la gorge et le cou et s'étendent jusqu'aux oreilles. Le plastron très large et rouge vif couvre la poitrine et le ventre. Les épaules sont marquées de rouge, coloration retrouvée sous les ailes. Les rémiges sont bleues aux extrémités noires. La queue présente une coloration lie de vin. Comme pour les autres conures, son alimentation se compose d’un mélange de graines pour petites perruches. Pour compléter, leur donner des graines germées, fruits et légumes, suppléments en minéraux et vitamines (et pâtée aux œufs) en période de mue et de reproduction, os de sèche, blocs minéraux, fruits séchés, pousses fraiches, graines mi-mûres, etc.

La période reproduction commence au mois d’août  jusqu’au  mois d’octobre, la femelle pond  4 à 6 œufs. Elle va couver pendant 24 à 25 jours. La durée de sevrage durera environ 7 semaines.

 

Conure roseifrons (picta) ou conure rougissante

 

Il existerait quatre sous-espèces :

  • Pyrrhura roseifrons dilutissima
  • Pyrrhura roseifrons roseifrons
  • Pyrrhura roseifrons parvifrons
  • Pyrrhura roseifrons peruviana; considérée comme une espèce à part entière par certains auteurs sous le nom de Conure à poitrine ondulée.

Cet oiseau mesure environ  22 cm, pour une masse variant de 54 à 70g. Son croupion et sa queue sont vert avec la pointe de sa queue rouge foncé. Son cercle oculaire nu est généralement grisâtre foncé bordé par un blanc jaunâtre. Ses pattes sont grises. Les deux adultes sont partiellement verts mais leur front et leur visage sont rouge. Ses joues inférieures sont bordeaux foncé. Leurs couvertures auriculaires sont jaunes pales. Les rémiges sont verte-bleutée. Le bas de son dos est rouge vif.Cette espèce peut vivre environ 23ans.

Elle se trouve dans l'Ouest de l'Amazonie dans l'Est du Pérou, au Sud-Est de l'Equateur, au Nord-Ouest de la Bolivie et à l'extrême Ouest du Brésil où elle fréquente les forets tropicale humide jusqu'à 1200m.

La Conure Rougissante est peu présente en captivité et ne se trouve que dans quelques élevages, où toutefois elle se reproduit très bien.

Après acclimatation c’est un oiseau solide pouvant vivre en volière extérieur.

Elle est assez farouche et pourtant de nature assez réservé, curieuse et joueuse, surtout si elles se sentent en confiance. En captivité les jeunes oiseaux perdent rapidement la crainte et peuvent être très attachés à leur soigneur. Elle est bruyante surtout le matin et dort dans le nid. Elle est très agressive pendant la période de reproduction vis à vis des autres oiseaux.

Il faudra de préférence détenir un couple dans une volière métallique de 3m de long sur 2 m de large et 2 m de haut avec abri de nuit de minimum 1,5m de long pour 1m de large et 2 m de haut.

Le nichoir est placé dans l’abri et aura comme dimensions minimum 60 cm de hauteur et 25 cm de diamètre intérieur avec un trou d’accès de 7 cm. Sur le fond on place une couche de copeaux de bois.

Elle se nourrit de fruits, de graines, de fleurs, de baies, de bourgeons et d'insectes. En captivité un mélange pour grande perruche auquel on ajoutera des fruits et des légumes leur conviendra. 

Elle installe son nid dans une cavité d'arbre ou elle pondra 5 à 7 qui sont incubés par les deux parents (cela est prouvé en captivité mais aucune étude ne peut le démontrer à l'état sauvage) pendant 26 jours. Les jeunes resteront au nid 2 mois et seront indépendants vers l’âge de 3mois.

 

Conure à cape noire (rupicola)

 

Cet oiseau est proche de la Conure de Souancé. Il mesure environ 25 cm. La Conure à cape noire est représentée par deux sous-espèces :

  • rupicola ;
  • sandiae.

Cette espèce est originaire du Sud Est du Pérou, du Nord du Brésil et de l'Ouest du Brésil où elle fréquente les plaines humides et les lisières de forêts allant jusqu'aux contreforts des Andes. Cette petite conure de 25 cm pour 70g, qui peut vivre jusqu'à 30 ans, possède un plumage vert, une large calotte noire, une écaillure de la poitrine de couleur argentée, des couvertures alaires rouge vif, un croissant gris sous ses yeux, un bec noir, des pattes grises et des iris gris-brun.

La femelle n'a aucune différence avec le mâle et les immatures n'ont pas de rouge aux ailes et ont les iris brun foncé.

On rencontre deux sous-espèces à cette conure :

-          La Pyrrhura rupicola rupicola

-          La Pyrrhura rupicola sandiae qui n'a pas de plumes bordées de blanc sur la nuque.

Un oiseau élevé main et sorti régulièrement se suffira d’une petite cage de 1m x 1m x 1m. En revanche un couple reproducteur demandera une plus grande volière, abrité de la pluie et du vent avec les dimensions minimum de 2 m de large pour 4 m de long et 2 m de large. Une volière plantée serrait l'idéal pour ces oiseaux qui aimeront « jouer » dans les arbustes.

Un nid de 20cm de diamètre pour 40cm de haut et dont l’ouverture avoisinera les 10cm de diamètre serra à rajouter pour obtenir une possible reproduction.

Cette conure est plus calme que certaines autres conures, a moins tendance à morde  et est plus stable au niveau de son comportement. Elle est énergique, très énergique, mais aime aussi se faire flatter et bécoter à ses heures. Dans la nature elles se regroupent en bande de plus de 50 oiseaux, pour se nourrir et se rejoignent en dortoir commun le soir.

Cette espèce consomme une grande quantité de fruits et de légumes variés mais aussi un grand nombre de graines qu'elle trouve dans son milieu naturel.

En captivité elle se reproduit volontiers et pond de 4 à 8 œufs qu'elle incube durant 23 jours.

Les jeunes prennent leur envol à 50 jours environ.

 

-      

-          Conure soleil

 

 

C’est un oiseau d’environ 30 cm avec un poids approximatif de 120 à 150gr.

Cette perruche est présente en Guyane française, dans les régions d’Amapa, Santarem, Boa Vista à Roraima, le Surinama.

Son plumage est principalement jaune avec des nuances d’orange à la tête, la poitrine et le ventre, nuances qui varient d’un individu à l’autre. Le bec et les pattes sont noirs. Les plumes des ailes sont vertes et les rémiges primaires bleues, la queue est vert-olive avec des reflets bleutés Comme les autres membres du genre ainsi que pour la plupart des conures, la zone autour des yeux et le cercle péri-ophtalmique sont dépourvus de plumes, mais curieusement, quelques spécimens ont cette zone blanche, tandis que d’autres ne l’ont pas. Les jeunes sont très semblables à ceux de l’Aratinga jandaya, en effet, les plumes juvéniles sont vertes et non jaunes comme pour les adultes.

C’est un oiseau très robuste et assez facile à faire se reproduire ; peu exigeant, il sera cependant nécessaire de lui prévoir une volière suffisamment grande (large et longue) pour voler et des branches d’arbre à déchiqueter. Ce sont des oiseaux très sociaux qui vivent habituellement en groupe de 4 à une trentaine d’individus, voire plus quand la nourriture est abondante.

Si le bruit ne vous gêne pas trop, c’’est un réel plaisir de voir évoluer plusieurs couples dans une même grande volière.

La femelle préfèrera un nid vertical de 50cm de haut et une base de 35x35cm. Elle y pondra 3, 4 œufs et après une incubation de 23 à 25 jours, les petits quitteront le nid vers 7 ou 8 semaines.

Comme pour toutes les conures sud-américaines, la meilleure solution sera de leur fournir un mélange de fruits et de légumes, ainsi que des graines pour perroquets de grande taille. L’utilisation de divers granulés ou « pellets » pour compléter ce régime est de plus en plus fréquent.

 

Conure de Nanday

 

Cet oiseau se trouve au Brésil, au Paraguay dans le sud-est de la Bolivie ainsi que dans le nord et le nord-est de l'Argentine. C'est un oiseau typique du Pantanal et des régions humides apparentées. La Conure Nanday peut être vue dans les savanes ouvertes et les pâturages, les plantations de palmiers, les broussailles basses et sèches, les galeries forestières et les bosquets de feuillus isolés. Elle fréquente aussi le Chaco humide, mais elle est aussi visible jusqu’à 800 mètres d’altitude et parfois plus haut. 

L’adulte a le plumage vert dans l’ensemble, mais la nuque, le dos, le croupion et les couvertures sus-alaires sont un peu plus sombres. Les rémiges sont bleues. La longue queue graduée est vert-olive avec les extrémités des rectrices bleues. Les couvertures sus-caudales sont vert jaunâtre.

Sur les parties inférieures, l’abdomen et les couvertures sous-alaires, le plumage est également vert mais avec une teinte jaunâtre plus prononcée. La gorge et le haut de la poitrine sont nettement teintés de bleu clair. Les cuisses sont orange rougeâtre. Le bas-ventre est légèrement plus foncé. Les rémiges et les rectrices sont sombres.

Sur la tête, le front, la calotte, la nuque et la face sont noirs. Les joues sont vert jaunâtre. L’œil est entouré d’un cercle oculaire de peau nue couleur chair.

Le bec est noir. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont rosâtre clair. Son bec puissant lui permet de creuser des cavités profondes dans certains arbres dont le palmier arancay.

Cet oiseau est communément « élevé à la main » et vendu comme animal de compagnie en oisellerie. Il est néanmoins important de connaître les caractéristiques bien spécifiques de ce type d'animal avant d'en faire l'acquisition. Comme beaucoup d'autres perruches et perroquets, cet oiseau est très bruyant et très destructeur. Il n'est pas rare que les propriétaires doivent se débarrasser à contre cœur de leur compagnon suite à une plainte émanant de leurs voisins.

Les deux sexes sont semblables.

Le juvénile ressemble à l’adulte mais il a moins de bleu sur la gorge et la poitrine, et sa queue est plus courte. Pendant la saison de reproduction, quelques parades sont observées, mais le lissage mutuel des plumes et le principal comportement utilisé pour maintenir et renforcer les liens du couple. Des offrandes de nourriture font aussi partie de ces rituels.
Le couple choisit la cavité du nid et défend le site vigoureusement une fois établi. D’autres parades comme le balancement de la tête, le cou tendu et la queue déployée sont certainement effectuées.

La saison de reproduction a lieu en novembre. La prospection pour la cavité du nid est en général faite par plusieurs conures, jusqu’à 12 ensemble. Les trous d’arbres et le haut des pylônes sont des sites intéressants pour l’espèce. Le nid est préparé habituellement quelques semaines avant la ponte. Les deux sexes peuvent élargir l’entrée de la cavité et niveler le fond. C’est souvent la femelle qui s’occupe des finitions. Elle dépose 3-4 œufs blancs et incube pendant 21-23 jours, tandis que le mâle reste posé près du nid.

Les jeunes quittent le nid au bout de 8 semaines après la naissance. Ils pourront se reproduire à leur tour à l’âge de 3 ans.

 La Conure Nanday se nourrit habituellement des noix du palmier et de graines, de fruits et de baies, et de fleurs et de bourgeons.

Elle est arboricole mais elle vient aussi prendre la nourriture sur le sol.

 

Conure de Patagonie

 

 

 

La Perruche de Patagonie (Cyanoliseus patagonus) est une espèce d'oiseau de la famille des psittacidés ou perroquets. Ce superbe oiseau habite l'Argentine, le Chili et le sud de l'Uruguay. Comme son nom l'indique bien, cette espèce est originaire du sud du continent sud-américain. Son aire de distribution couvre les provinces du centre et du nord de l'Argentine, du nord de Santa Cruz jusqu'à La Rioja en passant par Rio Negro, La Pampa, Buenos-Aires et Cordoba. Elle vit également dans le sud de l'Uruguay. Une population isolée est installée dans le centre du Chili. Cet oiseau peut vivre 20 à 30 ans.

Il existerait cinq sous-espèces de  Cyanoliseus patagonus :

-          C. p. patagonus (centre et sud-est de l'Argentine, hivernant occasionnellement en Uruguay) –

-          C. p. andinus (nord-ouest de l'Argentine dans les provinces de Catamarca, Tucumàn, Salta, La Rioja, San Juan et Mendoza) –

-          C. p. contora (centre-ouest de l'Argentine, provinces de San Luis et Cordobà) –

-          C. patagonus byroni qui ressemble fortement à la sous-espèce suivante.

-          C. p. bloxami (provinces centrales du Chili).  

Chez les conures de Patagonie, le front, le capuchon, les lores, les joues et la nuque sont brun-olive avec une légère nuance jaunâtre. Les côtés du cou, le manteau et le dos sont également brun-olive, contrastant avec le croupion et les sus-caudales qui affichent une couleur jaune-canari brillant. Les scapulaires sont brunes, plus ou moins infiltrées de bleu. Les couvertures primaires sont bleu-turquoise, les autres couvertures sont jaune-olive brunâtre. Les rémiges primaires et secondaires sont bleues avec des bordures sombres. Les couvertures sous-alaires sont jaune-olive. Le dessous des rémiges est brun.

La poitrine présente une couleur brun-olive excepté la zone centrale et la zone latérale qui forment une bande blanc-crème. Le reste des parties inférieures est jaune canari sauf le centre du ventre qui porte une large tache circulaire rouge-orange. Les plumes du dessus de la queue sont brunes avec une faible teinte bleue à proximité du rachis. Le dessous de la queue est brun.

Le bec varie du gris fuligineux au noir. La peau nue qui entoure l'œil est blanchâtre. Les iris sont jaune pâle, les pattes jaune brunâtre clair.

Les sexes sont identiques. Les immatures ont une mandibule supérieure corne et des iris bruns. La saison de reproduction a lieu de septembre à février.

La Conure de Patagonie nidifie en colonies, dans des terriers creusés dans les façades des falaises, le long des fleuves ou sur les côtes maritimes, parfois à des hauteurs considérables.

Cette espèce est monogame et les liens du couple sont durables. Ils creusent le terrier, et ceux-ci communiquent souvent entre eux. Les couples établis utilisent en général le même terrier chaque année, tandis que les nouveaux couples doivent en creuser un.

C’est un tunnel de 80 à 250 cm de longueur, souvent en zigzag, qui s’ouvre sur la chambre de nidification où les œufs sont pondus et les poussins élevés. La femelle dépose 2-4 œufs et incube seule pendant environ 24 jours. Le mâle la nourrit pendant cette période.

La période au nid dure deux mois au bout desquels les jeunes quittent le nid. Ils dépendent encore des parents pendant plusieurs mois.

La Conure de Patagonie se nourrit principalement de graines trouvées sur le sol et dans la végétation, mais elle consomme aussi des fruits et des baies. Cette espèce se nourrit aussi du grain des cultures, ce qui la fait considérer comme un parasite entrainant des persécutions de la part des agriculteurs.

 

Conure mitrée

 

C'est un petit perroquet de la famille des Aratinga qui mesure en moyenne 38 cm pour un poids d'environ 200g. Son espérance de vie peut aller jusqu'à environ 30 ans

Il est considéré comme menacé et se retrouve de ce fait à l'annexe II de la CITES.

La couleur dominante de son plumage est le vert. Son front est rouge foncé allant au rouge plus clair jusqu’à la couleur verte sur le crâne.

Les lores, le pourtour des yeux finissant sur les joues et les oreillons sont rouges.

On pourra également parfois trouver quelques petites plumes rouges sur la poitrine, le ventre, les cuisses et les flancs.

Ses yeux sont foncés avec un iris brun jaune et l’anneau oculaire est de couleur crème.

Le bec est également de couleur crème avec une pointe de gris foncé.

Ses pattes sont grises avec des ongles gris foncés à noir.

Il existe deux sous-espèces :

- L'Aratinga mitrata alticola

- L'Aratinga mitrata mitrata

A noter qu'il n'existe pas de mutation chez les conures mitrées.

Côté comportement, ce sont des oiseaux bruyants (à éviter en appartement), solides et joueurs de nature.

Comme la plupart des conures, ce sont des perroquets qui ont tendance à pincer/mordre, cela fait partie de leur mode de vie et de communication.

En captivité, la conure mitrée, comme tous les perroquets, aura besoin de beaucoup d'interaction. C'est un oiseau qui a énormément besoin de se dépenser, de grignoter du bois, de se baigner et de jouer. La présence d'un congénère de la même espèce est bien entendu préférable.

Son alimentation est la même que ses cousines, c'est à dire une bonne base d'extrudés, des graines adaptées à sa taille, des fruits, des légumes, des germinations, de la nourriture de table et des friandises de temps en temps.

Lors des périodes de reproduction, les conures mitrées ont besoin d'un nid d'environ 70 cm de hauteur, 30 cm de diamètre intérieur et d'un trou d'accès de 10 à 15 cm. Les parois du nid devront faire environ 3 à 4 cm d'épaisseur.

La femelle pond environ 3 œufs et la durée d'incubation est d'environ 23 jours.

Les petits restent au nid pendant 7 à 8 semaines mais ne seront indépendants qu'environ 3 semaines après la sortie du nid.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© S.P.R.O. - SIREUIL