S.P.R.O. - SIREUIL
S.P.R.O. - SIREUIL

Les perruches africaines

 

Les inséparables (Agapornis)

 

Les inséparables ou Agapornis appartiennent à la famille des Psittacidés. Ils sont bien connus pour la tendresse que se témoignent les couples entre eux, d’où le nom qu’ils portent (Agapornis, du grec  « Agape » qui veut dire Amour et « Ornis » qui veut dire Oiseau). Ce sont des oiseaux de petite taille, au corps trapu, avec un gros bec robuste et une queue large et courte. Le genre Agapornis comprend neuf espèces avec quelques sous-espèces. On les trouve principalement en Afrique, au sud du Sahara et sur l’île de Madagascar. Ils vivent à basse altitude dans les vallées. On peut les observer en petits groupes d’individus ; ils se nourrissent de graminées, de fruits, de baies, de bourgeons et parfois d’insectes. Ils peuvent malheureusement provoquer de véritables dégâts lors de leurs mouvements saisonniers où ils peuvent visiter des régions cultivées.

Les inséparables sont très répandus en captivité et surtout chez les particuliers car très résistants, rustiques et peu chers à l’achat. Ils s’adaptent très facilement en cage ou en volière. Ils se font remarquer par leurs couleurs vives et reproduisent assez facilement. En revanche, ils sont bruyants et parfois agressifs entre eux.

En ce qui concerne la nourriture, il est conseillé de leur donner un mélange spécifique pour ces oiseaux (au moins 45% d’alpiste avec différents millets et autres graines). Il faudra également leur apporter des fruits et des légumes frais et de la pâtée. Les friandises seront également les bienvenues.

 

Vous trouverez ci-dessous le nom scientifique des neuf espèces avec le nom vernaculaire dans la nouvelle nomenclature et l’ancien nom encore couramment utilisé.

 

Nom scientifique

Nom vernaculaire

Ancien nom

Agapornis roseicollis

Inséparable rosegorge

roseicollis

Agapornis personatus

Inséparable masqué

personata

Agapornis fischeri

Inséparable de Fischer

Fischeri

Agapornis taranta

Inséparable d’Abyssinie

Taranta

Agapornis pullarius

Inséparable à tête rouge

Pullaria

Agapornis nigrigenis

Inséparable à joues noires

Nigrigenis

Agapornis lilianae

Inséparable de Lilian

Liliane

Agapornis canus

Inséparable à tête grise

Cana

Agapornis swindernianus

Inséparable à collier noir

swinderniana

 

 

-          Inséparable à Face Rose ou roseïcolis et mutations

 

 

Cet oiseau vit en Namibie, Angola, Bostwana et Afirique du Sud. Il mesure environ 15cm.Le front est rouge vif, les lores et le plastron vont du rouge au rose en dégradé. Le ventre est d’un vert un peu clair. Les rémiges primaires sont noires, liserées de vert sur l’extérieur de la plume. Le croupion est bleu clair. La queue est vert noirâtre avec la pointe légèrement bleutée. Les rectrices centrales sont vertes et traversées par un arrondi rouge. Le bec est couleur corne, l’œil est brun foncé avec la pupille noire. Les pattes sont gris bleuté et les ongles gris foncé.

A condition d’avoir un abri pour se réfugier, l’inséparable rosegorge peut parfaitement vivre à l’extérieur même en hiver.

La femelle peut pondre 5 à 6 œufs dans un nid d’au moins 25cmx22cmx22cm que l’on pourra mettre à sa disposition. La femelle y construira un magnifique nid à base de brindilles et d’écorces d’arbre que l’on aura pris soin de laisser à sa disposition. L’éclosion aura lieu 23 jours après. Dès que les jeunes seront indépendants, il est conseillé de les séparer d’avec les parents. La femelle peut rapidement engager une 2ème ponte ; il est conseillé également de ne pas lui laisser en faire plus.

 

(Voir dossier « mutations »)

 

-                     Inséparable de Fischer et mutations

 

L’inséparable de Fischer vit dans les savanes assez sèches et boisées d’altitude au Nord-Ouest de la Tanzanie et au sud du lac Victoria.

Il mesure 15cm, le front, les joues et la bavette sont rouge orangé jusqu’à la limite de la partie supérieure de la poitrine. La nuque est bronze brunâtre avec une légère teinte orange dégradé jusqu’à la limite du vert. Le corps est vert, les flancs, la poitrine et le ventre sont légèrement vert jaunâtre. Les rémiges sont gris foncé, le croupion est bleu violacé. Le bec est rouge avec à la base comme une cire blanche. Il possède un cercle blanc autour de l’œil, l’iris est brun noir. Les pattes sont grises et les ongles gris foncé. Cette espèce ne possède pas de dimorphisme sexuel.

L’inséparable de Fischer reproduit aussi bien en été qu’en hiver mais il est préférable d’attendre le printemps.

La femelle pond 3 à 6 œufs et couve environ 23 jours. Les jeunes prennent leur envol vers 5 semaines mais continuent à être nourris par le père une quinzaine de jours, alors que la femelle recommence à pondre. Il est préférable d’enlever le nid après une 2ème couvée.

 

(Voir dossier « mutations »)

 

-          Inséparable Masqué ou personnata et mutations

 

On le trouve généralement par couples ou en petits groupes dans les plaines herbacées du Nord-Est de la Tanzanie et du Sud-Est du Kenya. C’est un oiseau rustique et très robuste, il pourra donc être logé en intérieur ou en volière extérieure à condition de lui prévoir un abri pour s’y réfugier. Il ne faut cependant pas que la température descende en dessous de -8°C.

Attention tout de même, l’inséparable Personata dort le plus souvent accroché au grillage et en cas de grand froid, ses doigts peuvent rester collés au grillage. Il est possible de mettre plusieurs congénères ensemble mais attention, le mâle dominant pourra cocher plusieurs femelles. Avec d’autres oiseaux, il faudra aussi faire attention, car le personata est réputé agressif surtout en période de reproduction. A part cela, c’est un oiseau facile à élever et à faire reproduire.

Cet oiseau peut reproduire toute l’année à condition qu’en intérieur, il puisse bénéficier d’au moins 12h d’éclairage. La femelle pond 4 à 6 œufs pendant 23 jours. Elle peut couver à partir du 1er œuf ou du second. Les jeunes restent au nid pendant 6 semaines et sont nourris par les parents encore une quinzaine de jours. Il est préférable d’enlever le nid après une 2ème couvée.

 

-                  -       Inséparable à joues noires

 

C’est petit inséparable de 14cm  que l’on trouve au Sud-Ouest de la Zambie et à l’Ouest du Zimbabwe.

Le bec est rouge, un cercle oculaire blanc entoure l’œil de couleur noisette. La tête est brunâtre tirant sur le rougeâtre sur le haut du front.

Le corps est vert tirant sur l’olive à l’arrière de la tête. Il a une tache blanche sur la poitrine. Le croupion reste vert. Les pattes sont brun-gris. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel.

De nombreux croisements ont été réalisés à partir de l’inséparable masqué ; une des façons la plus sûre pour vérifier la pureté de l’oiseau est certainement :

-          La couleur de l’iris doit rester brun-rouge

-          Le croupion reste vert sans trace de bleu.

Plus calmes que les autres inséparables, cet oiseau supporte bien de vivre en colonie dans une volière ; il est de nature rustique et robuste, il peut supporter des hivers rigoureux à condition de lui prévoir un abri sec pour s’y réfugier contre le froid et le vent.

En volière, la période de reproduction sera plutôt le printemps. La femelle pond 4 à 6 œufs et couve environ 23 jours. Les jeunes prennent leur envol vers 5 semaines. Les deux parents restent souvent dans le nid. Il est préférable d’enlever le nid après une 2ème couvée.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© S.P.R.O. - SIREUIL