S.P.R.O. - SIREUIL
S.P.R.O. - SIREUIL

 

Les plumes

 

Une plume est, chez les oiseaux, une production tégumentaire complexe constituée de β-kératine. La plume est un élément caractéristique de la classe des oiseaux. Comme les poils, les écailles, les ongles, les griffes, les sabots, les plumes sont des phanères.

L'ensemble des plumes, généralement plusieurs milliers, forme le plumage, dont les fonctions sont de protéger le corps de l'oiseau du milieu ambiant, notamment contre l'eau et le froid, de permettre le vol, de se camoufler. Mais il a aussi une fonction sociale et reproductive.

L'observation d'une plume ou du plumage peut permettre de déterminer l'espèce, le sexe, l'âge ou la santé d'un oiseau.

Il y a deux sortes de plumes :

-  Les plumes simples : le duvet, formées d’une tige portant, à l’extrémité, une couronne de barbules irrégulières en panache.

-  Les pennes, formées d’une tige creuse, la hampe, supportant un axe rigide ou rachis, bordé à droite et à gauche de barbes régulières ; elles sont même imbriquées entre elles au moyen de barbules. Certaines pennes sont très développées, ce sont les rémiges sur les ailes et les rectrices sur la queue.

Les pennes plus simples qui recouvrent le corps sont les tectrices, des muscles peauciers permettent à l’oiseau de hérisser ses plumes pour augmenter la couche d’air isolante emprisonnée, qui le protège du froid. Chaque année, l’oiseau perd ses plumes et les renouvelle au fur et à mesure, c’est la mue.

Les pennes rémiges sont celles sur les ailes, les pennes rectrices sont celles sur la queue.

L'ensemble des barbes forment le vexille. Les barbes ont des barbules avec crochets.

 

structure de l'aile
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© S.P.R.O. - SIREUIL